Skip to content

Que faire?

Why now?

This initiative was launched in response to the most recent decisions by the Canadian government in regard to research and development, in particular those formulated in its “stimulus budget”. Billions of dollars were committed to post-secondary institutions, yet Canada’s research community was left with a sinking feeling.

2237 of you, Canada’s researchers, have already signed the open letter to the Prime Minister and the Leader of the Opposition, in support of the “Don’t Leave Canada Behind” campaign. The overwhelming and positive response to this initiative took us by surprise. Many of you called for a more sustained grassroots effort to constructively engage government, policy makers and leaders of post-secondary institutions.

Canada’s media was vigorous in articulating some but not all the issues. The trigger was however the March 2 issue of the Globe and Mail where one could read: “Mr. Goodyear said he has met university presidents, deans of research, and researchers themselves and believes government critics are few”. It was therefore high time for the people at the heart of this country’s research enterprise to be heard, and this forum was created just for that. This webpage/blog will serve from now on, as an open repository for such exchanges.

Bookmark it, let the debate begin and let it be constructive!

Pourquoi maintenant?

Cette initiative est née en réponse aux décisions récentes du gouvernement canadien en ce qui concerne la recherche et le développement en particulier celles sorties dans le cadre “plan d’action économique”. Des milliards de dollars ont été budgetés pour les institutions post-secondaires, et pourtant la communauté des chercheurs canadiens s’est sentie abandonnée.

2237 chercheurs canadiens comme vous ont dejà signé la lettre ouverte adressée au Premier Ministre et au Chef de l’Opposition, en soutien à la campagne “Ne laissez pas le Canada à la traîne”. Cette réponse enthousiaste et positive à cet effort nous a tous pris par surprise. Beaucoup d’entre vous ont réclamé une initiative populaire plus soutenue pour favoriser un dialogue constructif entre le gouvernement, les décideurs politiques, et les institutions post-secondaires.

Les media canadiens ont discuté vigoureusement certains aspects de la problématique, mais pas tous. Le déclic cependant a eu lieu avec l’édition du 2 mars du Globe and Mail, où on pouvait lire: “Mr. Goodyear a dit qu’il a rencontré personnellement des présidents d’université, des doyens de la recherche, et des chercheurs eux-même et il est convaincu qu’il y a bien peu de critiques du gouvernement”. Il était donc grand temps que les gens au coeur de la recherche dans ce pays se fassent entendre, et ce forum a été créé juste pour ca. Ce site servira dorénavant pour l’archivage ouvert de tous ces échanges.

Marquez-le sur votre ordinateur, que le débat commence et qu’il soit constructif !

%d bloggers like this: